top of page

Post-industrial Ritual

Work in progress

Sans titre (Réfrigérateur), performance, Turbulence, Marseille. Réfrigérateur et dispositif sonore.




éloge du carburateur (205), performance, L'Oreille Perchée, Aurseulles, 205 et dispositif sonore.



Les objets sont « chargés », en amont comme en aval de leur existence, ils engagent des énergies amenées à se déployer dans le temps et l’espace, adhérent « (...) par tous leurs points au corps social. [...] qu’ils le fabriquent en partie » (Latour, 1995).

Les objets sont des "objets-chevelus". Ils s’appuient d’une part sur une matérialisation concrète et d’autre part sur un ensemble d’arrangements collectifs procéduraux.

Ces Post-industrial Rituals tentent une "musique post industrielle pour un peuple post-industriel" : la mise en résonance des objets pour révéler leur adhérence, pour faire vibrer leurs connexions, pour célébrer leur porosité.


25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page